a

B.healthy vous invite au bien-être au travers de la nutrition saine, du yoga et du Life Coaching. Créé par Sabrina Leroy, atteinte d'une maladie génétique, B.healthy vous accompagne afin de retrouver une vie saine et équilibrée, vous aide à vous sentir mieux dans votre corps et vous apprend à vous aimer et prendre confiance en vous ! Soyez B.healthy...

0
  • No products in the cart.

Yoga : la posture de la chandelle

chandelle shoulder stand yoga sarvangasanaYoga : La chandelle – Shoulder stand – Salamba Sarvangasana

La chandelle est une de mes postures favorites, une posture de yoga que je pratique quotidiennement depuis de nombreuses années. La posture consiste à lever  les jambes à la verticale en gardant les pieds joints.

Les bienfaits de cette posture d’inversion sont nombreux. La chandelle est excellente pour la circulation sanguine et lymphatique. Elle stimule les fonctions digestives, apaise le système nerveux. La compression de la gorge dans cette posture stimule la glande thyroïde. J’aime beaucoup cette posture pour l’étirement profond de mes cervicales et la décompression de mes organes, notamment du plancher pelvien. Souffrant d’endométriose, cette posture m’aidait à soulager les douleurs.

Il y a cependant quelques contre indications. Comme dans toutes postures inversées, la chandelle est déconseillée aux personnes souffrant d’hypertension et de glaucome ou si vous êtes enrhumé. Vous ne pouvez pas pratiquer cette posture si vous souffrez d’hyperthyroïdie. Attention également si vous souffrez de problèmes de cervicales. Si vous avez une bosse de bison proéminente, placez une couverture sous les épaules afin de ne pas mettre trop de poids sur votre vertèbre.

La posture :

Allongé sur le dos, levez les jambes vers le ciel, soulevez vos hanches et vos fesses et sentez votre poids sur vos épaules. Placez vos mains en soutien dans votre dos, resserrez légèrement  vos coudes vos doigts pointées vers haut.
Pointez vos pieds, serrez vos jambes l’une contre l’autre, engagez tous les muscles de vos jambes, serrez les fessiers, dirigez vos pieds pointés le plus haut possible.
Le menton est rentré vers le sternum. Détendez votre cou et les muscles de votre cou. Respirez lentement et profondément. Ne retenez pas votre respiration même si la compression de votre gorge rend la respiration plus difficile.
Restez pour au moins 10 cycles respiratoires.

Pour sortir de la posture, pliez vos jambes. Placez vos paumes de mains dans le tapis et déroulez votre dos. Sentez chaque vertèbre se reposer dans le sol. Contrôlez la descente en engageant votre centre, vos abdominaux. Attention de ne pas soulever la tête et de créer des tensions au niveau des cervicales. Reposer les plantes de pieds au sol.

Attention : ne jamais, jamais tourner la tête dans cette posture. Je vous parle en connaissance de cause. Il y a plusieurs années, je pratiquais devant un DVD (à l’époque le yoga n’était pas très répandu et les cours étaient rares…). J’ai tourné la tête vers l’écran et ce geste fatal m’a valu une cervicalgie durant plusieurs semaines !

 

No Comments

Leave a reply